Fêtes et festivals Luxembourg

La Fête du Saint Blasis au Luxembourg

Cette fête qui prend place chaque année le 2février est célébrée surtout par les enfants. Ceux-ci vont de maison en maison avec des lanternes et chantent le cantique de Saint Blasis. Les vers de cette chanson reflète le fait que d’antan celle-ci était la fête des pauvres qui mendiaient le lard, des petits pois ou des biscuits. Comme d’autres traditions, ni les coutumes de la Fête du Saint Blasis n’ont pas été gardés intacts. De nos jours, les enfants vont faire le cantique surveillés par leurs parents et, même s’ils acceptent des sucreries, la plupart sont ravis lorsqu’ils reçoivent de l’argent.

L’incendie du Château Luxembourg

Cette fête a une longue tradition. Elle prend place le premier dimanche du Carême des Pâques et signifie la victoire de la chaleur sur le froid, de la lumière sur le noir, l’arrivée du printemps et symbolise la renaissance de la nature. Pour « Buergbrennen » on fait des immenses feux de bois, de matériaux inflammables et de pailles, qui sont placés sous la forme de châteaux, et en haut les jeunes mettent une croix.

Pour que les participants ne sentent pas le froid des nuits tardives, à cette fête on boit du vin bouilli et on mange de la viande ou des saucisses au barbecue.

Les Pâques au Luxembourg

Au Luxembourg, comme dans presque tous les autres pays chrétiens la fête des Pâques est la plus importante fête religieuse. Cette fête ne dure qu’un seul jour, mais commence en même temps avec le Grand Carême et finit le mardi après les Pâques. Ici non plus, les Pâques ne sont pas complètes sans les œufs peints et les célèbres lapins en chocolat. Pour donner un plus de couleur à la fête, les parents et les grands-parents cachent les œufs et les lapins dans les jardins, et les enfants s’amusent à les chercher. Toujours pour Pâques, c’est le temps quand les amoureux se font des déclarations d’amour. Les hommes offrent comme cadeau à leurs fiancées ou épouses un craquelin rond sucré et reçoivent, à leur tour, des pralines et des œufs ou des lapins en chocolat.

Le lundi après Pâques c’est un jour important pour les habitants de la ville de Luxembourg. Ce jour-là les habitants sortent dans les places et servent des plats et des boissons traditionnels, et les visiteurs peuvent profiter des nombreuses spectacles traditionnels qui sont organisés dans la rue. Mais, le point culminant de cette journée est représenté par les expos de céramique, où les maîtres peuvent être vus au travail et d’où les visiteurs peuvent acquérir divers souvenirs.

La Fête Octava Luxembourg

Octava c’est une des plus importantes fêtes des Luxembourgeois et prend place dans la seconde moitié du mois d’avril, en s’étalant sur une période de 14 jours.

À cette fête, dédiée à la Vierge Marie, les croyants du Grand Duché de Luxembourg, mais aussi d’Allemagne ou France viennent en pèlerinage à la Cathédrale Notre-Dame. Les premières dates historiques sur cette fête datent de 1666, lorsque la Vierge Marie a été choisie comme protectrice du Duché. La sculpture de la Vierge Marie, réalisée en bois noir, a été amenée cette année-là par les jésuites, de l’ancienne Chapelle de Glace, mais des données exactes sur son ancienneté on ne connaît pas même aujourd’hui.

Le premier jour de la fête les paroissiens se rencontrent à la périphérie de la ville et partent ensuite en file vers la Cathédrale Notre-Dame, où ils prient. Puis, durant les 14 jours, chaque paroisse organise des dîners festifs, sur les marchés Octava et Guillaume, où les pèlerins peuvent manger ou servir diverses boissons et acheter des souvenirs.

La fête finit par une procession solennelle, durant laquelle la statue de la Vierge est promenée dans les rues de la ville. Aux croyants qui participent à la cérémonie viennent se joindre aussi des représentants du Gouvernement, de la Chambre des Députés mais aussi des membres de la famille Ducale.

La Fête Echternach Sprangpressessioun

Second la légende, cette fête date du VIIIème siècle et elle est d’origine païenne et elle prend place chaque année, le mardi d’après le dimanche de Pentecôte et elle reconnue aussi en dehors des frontières du Duché.

La procession qui parcourt un trajet qui dure environ 3 heures à travers la Vieille Ville, est conduite par diverses troupes de musiciens, accordéonistes, violonistes et parfois même des ménétriers. Les participants dont le nombre dépasse souvent 10 000 personnes, dansent durant tout le trajet jusqu’à l’Église où se trouvent les reliques du Saint Willibrord, au nom duquel est liée la légende qui est à la base de cette fête.

La Fête Nationale du Grand Duché de Luxembourg

Dû au fait que le Grand Duché a été longtemps sous occupation étrangère, la fête nationale du pays n’a été établie qu’au règne de la Grande-duchesse Charlotte (1919-1964). Initialement celle-ci avait décidé que la fête du Duché soit célébrée le 23 janvier, le jour de son anniversaire, mais comme à cette période de l’année le temps est très mauvais, on l’a retardé de 6 mois, jusqu’au 23 juin.

La festivité débute avec une procession à torches au Palais Grand-Ducal, où des milliers de gens se ressemblent pour apporter des hommages à la famille dirigeante. Durant la journée, dans une atmosphère de fête, prennent place des défilés et des parades militaires, mais aussi des concertes et des spectacles auxquels participent des mimes, des avaleurs de flammes et des clowns. La famille royale parcourt après un trajet jusqu’à la Cathédrale, et ici prend place un office solennel durant lequel on chante à quatre voix « Domine Fac salvum Nostrum Magnum ducem », chanson qui est interprétée que pendant des occasions spéciales.

Les festivités finissent avec un feu d’arme tiré par l’artillerie de la Forteresse Thüngen.

Les festivals des Raisins et du Vin au Luxembourg

Au Grand Duché de Luxembourg, ces deux fêtes ont une importance très grande et elles sont organisées dans presque toutes les villes du pays.

Le festival des raisins prend place le mois d’octobre et il est considéré être un remerciement pour la bonne récolte de cette année-là. Durant cette fête on choisie la Reine des raisins et il y a des concertes et des spectacles, et les participants peuvent dégouter divers types de vins.

Le festival du vin prend place le printemps et, d’habitude, il est organisé dans des tentes, des celliers ou des caves.

Saint Nicolas au Luxembourg

Saint Nicolas est un saint qui a vécu au IVème siècle et il est considéré, dans le monde entier, le protecteur des enfants ; il est célébré le soir de 5 vers le 6 décembre.

Saint Nicolas est un saint qui a vécu au IVème siècle et il est considéré, dans le monde entier, le protecteur des enfants. Le soir de 5 vers le 6 décembre, lui et son aide noir, nommé Ruprecht, descend du ciel sur un âne et apportent des cadeaux à tous les enfants qui ont été sages, et à ceux qui la dernière année ont été désobéissants, leurs laisse une petite verge, comme signe d’avertissement.

Ce bonhomme, à la différence du Père Noël ne se montre jamais, les enfants trouvent ses cadeaux dans les bottes ou dans les chaussettes qu’ils pendent à la fenêtre.

Le Noël au Luxembourg

Dans le Grand Duché de Luxembourg on dit que les cadeaux sont apportés par l’enfant Jésus et non par le célèbre Père Noël, mais la tradition peut différer d’une famille à l’autre. Le soir de la Veille toute la famille se réunit autour du sapin de Noël pour servir un goûter et pour se réjouir de la beauté du moment. À minuit la famille entière va à l’église, et au retour on ouvre les cadeaux.

Les plats traditionnels de Noël sont « Stollen », une sorte de pain avec des fruits et du rhum et la glace « Bûche de Noël », mais aussi la Pouding Noir ou de la viande de lapin ou des venaisons. Le jour de Noël les familles sortent d’habitude se promener, admirer les décorations de la ville et se réjouir de la neige.

La Nouvelle Année au Luxembourg

La nouvelle Année est une fête très appréciée par les Luxembourgeois. Cette nuit il y a beaucoup des bals thématiques et des fêtes, et le minuit est marqué par un feu d’artifices grandiose.

Luxembourg